Master 2 Manager territorial et intercommunalités


Objectifs pédagogiques

Le Master Manager territorial propose une formation à vocation professionnelle aux étudiants désireux d’être opérationnels sur des postes d’encadrement dans les structures publiques, parapubliques et privées en charge du développement local. Il permet de répondre à l’évolution des compétences et aux besoins de professionnels qualifiés au sein des structures agissant pour l’administration et le développement des territoires, tant dans le domaine juridique que dans le domaine économique, grâce à deux options : Gouvernance publique (domaine juridique) et Conception et évaluation des politiques publiques territoriales (domaine économique).

Par son caractère interdisciplinaire et pluridisciplinaire, le Master Manager territorial assure aux étudiants des connaissances transversales portant sur le contexte juridique, économique et social des collectivités locales et des compétences professionnelles sur la mise en place et le suivi des politiques locales. Les enseignements sont dispensés par des universitaires spécialisés dans les domaines juridique et économique liés aux collectivités locales et par des cadres territoriaux (français ou étrangers) qui enrichissent la formation par leur expérience. Les enseignements d’anglais et de communication aident les étudiants à préparer leur insertion professionnelle.

Compétences et savoirs acquis

 Le Master Manager territorial implique que l'obtention du diplôme final assure la maîtrise des compétences suivantes, certaines étant plus techniquement approfondies selon l'option (Gouvernance publique ou Conception et évaluation des politiques territoriales) :

  • Maîtrise des techniques contractuelles des collectivités territoriales,
  • Maîtrise des méthodes de réflexion permettant la décision publique,
  • Connaissances fondamentales dans le domaine du management public,
  • Capacité à diriger des services et des équipes,
  • Bonnes connaissances en matière de contentieux des collectivités locales,
  • Maîtrise de la conception, de l'élaboration et de l'utilisation des évaluations de projets territoriaux,
  • Maîtrise des méthodes d'évaluation et d'aide à la décision publique,
  • Création et conduite de projets territoriaux,
  • Capacité à assurer la gestion administrative (procédures, fonctionnement, affaires juridiques, marchés publics ...) d'une structure selon les choix stratégiques adoptés par les instances dirigeantes et les réglementations nationales ou internationales,
    • Capacité à préparer l'action des pouvoirs publics locaux (réglementation, orientation et harmonisation de leurs applications).

https://www.francecompetences.fr/recherche/rncp/34130

Organisation des études

La formation a lieu sous forme de cours, de travaux dirigés et de séminaires, et possède un caractère à la fois théorique et pratique notamment pas le biais d'interventions de professionnels et la réalisation d'un stage. L'originalité de la formation se situe dans le fait que les deux options disposent d'un tronc commun de sept unités d'enseignements économiques et juridiques et de trois unités spécifiques. La démarche globale est donc à la fois interdisciplinaire et pluridisciplinaire : droit des collectivités locales, économie régionale, droit français et droit comparé, contentieux, politiques publiques locales, conception et évaluation de projets territoriaux.

Poursuite des études

 Le Master Manager territorial vise à permettre une insertion professionnelle directe.

Débouchés professionnels

Les compétences acquises durant la formation permettent d'envisager une insertion professionnelle (fonction publique territoriale, CDI, chargé d'étude ou de mission ) dans des postes d'encadrement dans :

  • le secteur public : collectivités territoriales (régionales, départementales...), structures intercommunales, (Communauté de communes, d'agglomération, Pays, Parc Naturel Régional, Groupement d'Actions Locale...), administrations déconcentrées ;
  • le secteur semi public ou privé : conseillers/analystes des chambres consulaires (CCI, CM...), professions juridiques (cabinets d'experts...), analystes évaluateurs (bureaux d'étude...)...


En savoir plus

Programme de la formation

  • UE Droit spécial des collectivités territoriales crédits : 9
    • Droit comparé des collectivités territoriales
    • Actualités des collectivités territoriales et de l'intercommunalité
    • Droit administratif appliqué aux collectivités territoriales
  • UE Rationalisation de la gestion publique territoriale crédits : 8
    • Contrat de la commande publique
    • Management public
    • Gestion des risques & contentieux territorial
    • Fusion, mutualisation territoriales
  • UE Optimisation du developpement du territoire crédits : 5
    • Stratégie de développement local
    • Diffusion de l'information et interfaces locales
    • Coopération décentralisée
  • UE Outils de professionnalisation crédits : 6
    • Elaborations de projets territoriaux
    • Préparation à la composition et à la note sur dossier
    • Méthode d'aide à la recherche d'emploi
  • UE Stratégies de l'intercommunalité crédits : 7
    • Droit des sociétés locales
    • Actualité juridique de la métropolisation
    • Droit des syndicats intercommunaux et des pôles métropolitains
    • Développement, relance économique et intercommunalités
  • UE Action publique locale crédits : 6
    • Politiques publiques locales
    • Nouvelle citoyenneté locale
    • Accessibilité des services publics locaux
  • UE Gestion financière et patrimoniale des collectivités et intercommunalités crédits : 6
    • Droit public immobilier
    • Comptabilité publique locale
    • Politiques financiere et fiscale locales
  • UE Outils de professionnalisation crédits : 4
    • Anglais
    • Expression orale, entretien de recrutement
    • Rédaction d'actes juridiques
  • UE Immersion professionnelle crédits : 9
    • Ateliers de pratique professionnelle
    • Stage
    • Seminaire d'actualite
    • Conférences d'actualités en anglais
    • Employabilite professionnelle
    • Matière facultative
      • Clinique juridique

Public

Pour postuler, les étudiants doivent avoir validé 60 crédits d'une première année de master leur permettant de disposer des prérequis nécessaires en droit et/ou économie, et déposer un dossier de candidature avec lettre de motivation, attestation de crédits, relevés de notes et descriptif des matières acquises. Par ailleurs, un jury ou une commission examinera les demandes d’équivalence et de validation dans le respect des procédures de VAE, VAP et VES.

Nos anciens témoignent

Florent SAUVIAT

Diplômé d’un Master 2 Manager Territorial et Intercommunalités

Damien Mouneau

Diplômé d'un master MTI

Guillaume BOUSQUET

Diplômé d'un master MTI

Antoine BROUSSE

Diplômé d'un master MTI

S'inscrire

Dates de dépôt d’un dossier de candidature : dates à venir