Master 2 Droit de l’entreprise et des patrimoines professionnels


Objectifs pédagogiques

Le Master 2 Droit de l’entreprise et des patrimoines professionnels a pour objectif de former des juristes répondant au besoin croissant des entreprises en professionnels formés en matière d’analyse et de traitement des aspects juridiques des négociations contractuelles ainsi que dans la prévention et la résolution des difficultés financières et des litiges.

La formation s’ordonne autour de 7 Unités d’Enseignement (UE) : sauvegarde des structures, maîtrise des outils comptables et financiers, maîtrise de la relation de travail, aptitude à communiquer, deux UE consacrées aux techniques juridiques appliquées à la gestion de l’entreprise. En fin de cursus, les étudiants choisissent entre un stage et la rédaction d’un mémoire de recherche

Outre l’approfondissement du droit de l’entreprise, le Master 2 Droit de l’entreprise et des patrimoines professionnels met l’accent sur l’apprentissage de compétences transverses particulièrement appréciées des milieux professionnels comme la communication en entreprise, l’initiation à la gestion, le développement durable. Les étudiants sont également conviés à se perfectionner dans la recherche documentaire et jurisprudentielle française et internationale, ainsi que dans leur maîtrise de la langue anglaise.

Le Master Droit de l’entreprise et des patrimoines professionnels offre deux options, l’une à finalité professionnelle, l’autre à finalité recherche.

Compétences et savoirs acquis

Le Master vise à former des diplômés en mesure de s’adapter rapidement pour assurer, auprès des entreprises et des organisations, des tâches de conseil juridique et fiscal, de conseil en communication, en développement durable, en ressources humaines, grâce à une bonne connaissance du droit de l’entreprise et de son environnement économique et naturel. Les diplômés du Master 2 Droit de l’entreprise et des patrimoines professionnels détiennent des compétences pour la négociation de contrats, la prévention et la résolution des litiges, notamment dans le contexte de difficulté financière de l’entreprise.

https://www.francecompetences.fr/recherche/rncp/34225/

Organisation des études

La formation a lieu sous forme de cours, de travaux dirigés et de séminaires. Les enseignements sont dispensés à la fois par des universitaires et par des professionnels. Un stage en entreprise, en cabinet de profession libérale ou dans une administration permet de s’immerger dans le milieu professionnel.

Poursuite des études

A l’issue du master, une poursuite d’études en doctorat peut être envisagée pour les étudiants ayant choisi l’option recherche.

Débouchés professionnels

Les professions libérales du domaine juridique, notamment avocat d'affaires, huissier de justice, administrateur judiciaire, mandataire judiciaire, clerc de notaire, et les autres postes de clercs au sein de ces cabinets libéraux (le passage par un poste de clerc est généralement un parcours obligé avant l’installation en profession libérale, sauf pour la profession d’avocat) Les postes de juriste d'entreprise, cadre de la fonction ressources humaines, conseil en communication, de chargé de mission dans les entreprises et dans les structures en relation avec les entreprises ou chargées du développement économique (chambres consulaires, organismes publics et parapublics). Le large éventail des activités de conseil juridique auprès des entreprises : assureur, agent en cabinet de propriété industrielle, consultant, conseil en gestion de patrimoine, conseil en développement durable au sein des bureaux d’études et des collectivités territoriales, cadre de banque, etc.

Le master permet également de se présenter aux concours de la fonction publique : inspection du travail, inspection des installations classées pour la protection de l’environnement, inspection des impôts, du Trésor, sections économiques de la police judiciaire, attaché d'administration centrale, attaché de préfecture…


En savoir plus

Programme de la formation

  • UE Sauvegarde des structures crédits : 5
    • Droit approfondi de la prévention et du traitement des diff.
  • UE Maîtrise des outils comptables et financiers crédits : 6
    • Compréhension des documents comptables
    • Astuces de la création et de la reprise d'entreprise
  • UE Maîtrise de la relation de travail crédits : 8
    • Droit du travail
    • Gestion des ressources humaines
  • UE Techniques juridiques app à la gestion de l'ent. Module 1 crédits : 7
    • Droit fiscal des entreprises
    • Droit de la dématérialisation des échanges
  • UE Aptitude à communiquer crédits : 10
    • Note de synthèse
    • Techniques de communication orale en entreprise
    • Langue vivante : Anglais des affaires
  • UE Techniques juridiques app à la gestion de l'ent. Module 2 crédits : 12
    • Droit approfondi des groupements et des sociétés
    • Droit du développement durable appliqué aux entreprises
    • Elaboration des plans de redressemnt des entr. en difficulté
  • UE Découverte de l'entreprise crédits : 12
    • 1 choix entre
      • Stage
      • Mémoire de recherche


Public

Peuvent postuler, les étudiants titulaires d’un master 1 à dominante droit ou d’un master 1 AES. Sélection sur dossier par un jury composé de membres de l’équipe pédagogique et de professionnels. Par ailleurs, un jury examinera les demandes d’équivalence et de validation d’acquis de l’expérience professionnelle (VAE, VAP et VES).

Volume horaire

Non concerné

Nos anciens témoignent

Naïma Immassi

Dipômé d'un master DEPP

S'inscrire

Dates de dépôt d’un dossier de candidature : du 16 Mai 2022 au 12 Juin 2022