fdse / Formations / Les métiers du Droit

Les métiers du DROIT

La Faculté de Droit et des Sciences Économiques de Limoges vous ouvre les portes de très nombreuses carrières et professions à responsabilité dans les secteurs public, parapublic et privé.

LES SECTEURS PUBLIC ET PARAPUBLIC

Commissaire de police, Magistrat, Inspecteur des impôts, Cadre territorial, Cadre administratif, Inspecteur du Trésor, Inspecteur du Travail, Enseignant, Documentaliste, Chargé de mission, Cadre hospitalier, Agent de développement, Directeur d’hôpital public...

- LES CONCOURS ADMINISTRATIFS

Un grand nombre de concours administratifs, même s’ils font appel à la culture générale nécessitent des notions juridiques. Régulièrement les administrations et institutions recrutent leurs futurs cadres parmi les diplômés en Droit. Dans les dix prochaines années, la fonction publique va être obligée de renouveler un grand nombre de ses personnels... les études de droit seront certainement un atout pour saisir ces opportunités.

- LA FISCALITE

Impôts, taxes, déclarations, plus-value... l’univers de la fiscalité est riche. Variété de textes, de codes, de procédures, de formalités... qui balisent les activités et les échanges économiques. Aujourd’hui la complexité est telle que seuls des spécialistes formés au droit sont capables de digérer toutes les subtilités. En tant que conseil auprès des entreprises ou comme fonctionnaire des administrations, de nombreux débouchés s’ouvrent à partir de Bac+3. Finie l’image courtelinesque de ces métiers qui ont évolué en proposant, aussi bien dans le public que dans le privé, des carrières très intéressantes.

- LA MAGISTRATURE

Pour embrasser les nombreuses carrières de la magistrature, il faut faire 5 ou 6 ans d’Université avant de passer le concours de l’École de la Magistrature de Bordeaux. Les études universitaires de Droit sont en fait une longue classe préparatoire en vue du concours d’entrée dans cette grande école. La faculté de Limoges tant au niveau de la qualité de son enseignement que compte tenu de sa dimension humaine permet de se donner de solides chances de réussite dans ce domaine.

- LE SPORT ET LA SANTE

L’importance du sport dans nos sociétés de divertissement avec ses enjeux financiers, ses réglementations, ses incidences sociales... ne laisse plus de place à l’amateurisme. Les clubs, les fédérations, les institutions sportives, les collectivités... sont tous à la recherche de managers ou de techniciens capables de gérer ces différentes problématiques qu’elles soient juridiques, économiques, réglementaires, médicales... Avec des formations très spécifiques appliquées au sport professionnel, la Faculté de Droit et de Sciences Économiques de Limoges est une référence dans cet univers qui offre de plus en plus de débouchés.

- LA POLICE

Tous les grands policiers de notre époque sont avant tout des diplômés en droit qui au bout de quelques années d’études sont devenus les acteurs d’un métier passionnant. Commissaires, inspecteurs, mais aussi spécialistes des problèmes de sécurité doivent tous avoir une solide formation juridique. Les métiers de la police et de la sécurité sont aujourd’hui suffisamment multiples pour proposer des carrières dont le profil des postes n’oblige pas la maîtrise d’un « Magnum 357 » mais surtout la parfaite connaissance des codes juridiques et de procédures.

- LA RECHERCHE ET LE PROFESSORAT

Comme toutes les facultés, le Droit forme chercheurs et professeurs que ce soit pour l’enseignement supérieur ou, via les IUFM, pour le premier et second degrés.

LE SECTEUR PRIVE

Juriste d’entreprise, Avocat conseil, Secrétaire juridique, Auditeur juridique, Fiscaliste, Notaire, Cadre d’entreprise, Commissaire priseur, Huissier de justice, Gestionnaire de patrimoine, Négociateur immobilier, Consultant juridique, Administrateur de biens, Assureur, Journaliste, Chargés d’études...

- JURISTE ET CADRE D’ENTREPRISE

Faire son droit ce n’est pas connaître sur le bout des doigts tous les articles de loi, c’est avant tout disposer d’une formation intellectuelle, d’une ouverture d’esprit et de capacités d’analyse. Pour mener à bien une mission, pour « manager » des femmes et des hommes, pour organiser des services, pour mettre en place des procédures... les études de droit fournissent de remarquables repères et un certain sens de la méthode. Voilà pourquoi dans grand nombre d’entreprises, on privilégie ces formations lors du recrutement des cadres.

- AVOCAT ET CONSULTANT

Un grand classique des études de droit : le métier d’avocat ou de consultant juridique. On plaide de plus en plus et pas seulement dans le cadre de grands procès de cour d’assises où les ténors du barreau sont devenus des vedettes médiatiques. En fait, les avocats sont aujourd’hui autant des conseils qui anticipent, qui protègent, qui informent que de grands défenseurs à effets de manche. Voilà pourquoi ce métier regroupe en fait une multitude de spécialités (avocat d’affaires, en droit du travail, fiscaliste...) qui trouvent toutes des débouchés avec un fort potentiel.

- LE NOTARIAT

Aujourd’hui, le métier de notaire est sorti de ses lustrines pour être un conseil dont nous avons tous besoin dans les moments les plus importants de notre vie (succession, mariage, acquisition, héritage...). Au-delà de la connaissance technique et juridique c’est avant tout un métier de contact et de proximité. De moins en moins rural, le notaire contemporain s’est urbanisé. D’une clientèle privée et agricole, il a su s’adapter aux besoins des affaires et du patrimoine. Les charges s’étoffent, se diversifient et offrent des postes très spécialisés à des professionnels du droit.

- L’ENVIRONNEMENT ET L’URBANISME

L’aménagement des territoires, l’urbanisation dans des agglomérations de plus en plus développées, le patrimoine naturel et sa gestion... ne peuvent plus s’improviser comme cela s’est plus ou moins fait dans les années soixante. Aujourd’hui, les initiatives et les activités humaines nécessitent des cadres d’intervention avec des spécialistes capables de cerner les incidences juridiques, politiques et économiques de ces problèmes.

- L’IMMOBILIER

Les métiers de l’immobilier réclament maintenant des compétences très pointues. En contact avec les administrations, les professions juridiques, les banquiers ou les gestionnaires de patrimoine, les carrières de l’immobilier ont de plus en plus besoin d’un sérieux « bagage en droit ». Des diplômes spécialisés ont d’ailleurs été créés par la Faculté de Droit de Limoges pour former de véritables professionnels très recherchés par les entreprises de ce secteur.

- L’ASSURANCE

Contrats, litiges, sinistres, indemnisations, responsabilités... le monde de l’assurance est fait pour et par le droit. Secteur en pleine expansion il cherche toujours des spécialistes pour développer ses activités. Les jeunes cadres formés par les études de droit se trouvent donc dans leur élément pour faire carrière dans cette branche.

- LA BANQUE ET LE CONSEIL

Législation, fiscalité, procédures régissent les métiers de la banque et du conseil où l’intuition est de plus en plus remplacée par un savoir-faire technique pour lequel l’esprit du droit est un atout. Souplesse, adaptation, compréhension, conceptualisation et connaissance du cadre juridique sont des vertus très appréciées dans ce milieu où les hommes et les femmes « formés au droit » sont très recherchés. Établissements bancaires, institutions financières, cabinets de consultants, gestionnaires de patrimoine, etc. offrent de belles situations à ces jeunes diplômés.

Et beaucoup d’autres...

Plan du siteContactMentions légalesAccessibilitéFlux RSS
Contactez-nousMentions légales