fdse / Formations / Master / Histoire du Droit et des Institutions / M2 Anthropologie juridique et conflictualité

ATTENTION : LA PÉRIODE DE DÉPÔT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE EST OUVERTE DU 19 MARS AU 10 JUIN 2018.

Pour déposer sa candidature en ligne ->e-candidat

Le Master 2 Anthropologie juridique et conflictualité permet d’acquérir une culture juridique approfondie notamment par l’approche historique. Master COMUE partenaire des Universités de Poitiers et de La Rochelle, son offre de formation est plus large qu’un Master d’histoire du droit classique.

Quels enseignements ?

Les enseignements du premier semestre constituent un tronc commun d’approfondissement des matières fondamentales de l’histoire du droit et des institutions, dispensés depuis l’Université de Poitiers en visioconférence.

Les enseignements du second semestre de spécialisation abordent la gestion de conflits dans les sociétés coutumières, thème prenant appui sur les recherches développées au sein de l’Observatoire des Mutations institutionnelles et Juridiques (OMIJ) et de l’Institut International de Recherches sur la Conflictualité (IIRCO).

A partir de la rentrée 2016-2017, les étudiants du Master travailleront essentiellement en équipe sur des programmes de recherches liés à l’IIRCO, centre d’archives provenant d’institutions relevant de la justice pénale internationale et des structures de justice transitionnelle. Les étudiants seront ainsi associés à plusieurs projets en cours (« Transitions en Méditerranée », projet Nuremberg, etc.)

Quels débouchés ?

Certains sont traditionnels : Recherche, enseignement, métiers du patrimoine, documentation, concours (de la fonction publique, Grandes Ecoles…). Le contenu du Master ouvre aussi la voie à des professions mêlant culture juridique et compréhension de systèmes normatifs complexes : magistrature nationale ou internationale, avocature, conseil juridique auprès d’organismes de médiation ou d’ONG.

Le Master 2 Anthropologie juridique et conflictualité permet d’acquérir une culture historique et juridique approfondie, ainsi qu’une capacité d’analyse et de compréhension des relations entre droit et société, grâce au recul offert par l’approche historique.

Co-habilité avec les Universités de Poitiers et de La Rochelle, le master comporte un tronc commun d’approfondissement des matières fondamentales de l’histoire du droit et des institutions, assuré à Poitiers durant le semestre d’automne, et un semestre de spécialisation à Limoges consacré à la gestion de conflits dans les sociétés coutumières, thème prenant appui sur les recherches développées au sein de l’Institut d’Anthropologie Juridique (OMIJ).

La mise en place de visioconférences permet aux étudiants de suivre les enseignements du tronc commun depuis Limoges sans avoir à se rendre à Poitiers. La visioconférence offre également aux étudiants étrangers la possibilité de suivre la totalité des enseignements depuis leur pays d’origine.

A l’issue du Master, les diplômés ont la possibilité d’accéder à une palette de métiers très divers : outre les débouchés traditionnels de l’Histoire du Droit (recherche, enseignement, journalisme, bibliothèques et documentation…), les enseignements et savoir-faire développés lors du semestre de spécialisation ouvrent la voie à des professions nécessitant à la fois de solides connaissances juridiques et une capacité d’analyse et de compréhension de systèmes normatifs variés : magistrature nationale ou internationale, avocature, conseil juridique auprès des organismes ou des associations appelés à travailler avec des publics d’horizons culturels variés et confrontés à des situations conflictuelles liées à des oppositions culturelles (armé, services liés à la politique de la ville, médiation, services gestionnaires de parcs immobiliers sociaux, ONG…)…

Contact

Responsable de la formation :
Jacques Péricard
fdse.m1-histoiredroit@unilim.fr

Plan du siteContactMentions légalesAccessibilitéFlux RSS
Contactez-nousMentions légales